CP - #StopTalkingStartFunding : une campagne mondiale pour demander des moyens financiers contre les violences sexistes et sexuelles

dimanche 23 mai

Bonjour,

Vous trouverez ci-dessous un communiqué de presse des collectifs #NousToutes et Générations Féministes sur le lancement d’une campagne mondiale d’interpellation des chef·fe·s d’Etat du monde entier. Vous pouvez le télécharger en PDF ici.

Cette mobilisation internationale est lancée à l’approche du Forum Génération Égalité. Ce sommet co-présidé par la France se tiendra à Paris du 30 juin au 2 juillet prochain.

Notre campagne porte deux revendications :
1️⃣ Que chaque chef·fe d’État dédie à minima 0.1% du produit intérieur brut (PIB) de son pays à la lutte contre les violences sexistes et sexuelles ;
2️⃣ Que chaque État garantisse et facilite l’accès à la justice pour les victimes.

Les deux collectifs invitent les citoyen·ne·s à se rendre sur le site internet de la campagne pour interpeller les chef·fe·s d’Etat du monde entier. Le message est clair : pour mettre fin aux violences basées sur le genre, il est temps de mettre de l’argent sur la table. En d’autres termes : “Stop Talking, Start Funding” !

Voici les contacts presse pour vos demandes d’interviews :
stoptalkingstartfunding gmail.com
Tara Mukeku-Cilolo, Chargée de communication Collectif Générations Féministes, +33 7 49 96 37 92
Léonor Guénoun, Collectif #NousToutes, +33 6 61 67 12 38

A bientôt,

Léonor Guénoun
#NousToutes


Communiqué de presse - Mercredi 19 mai 2021 Lancement de la campagne mondiale #StopTalkingStartFunding

En 2021, il faut de l’argent pour lutter contre les violences basées sur le genre

Le 30 juin, la France accueillera le Forum Génération Egalité. Les collectifs Générations Féministes et #NousToutes* lancent la campagne mondiale #StopTalkingStartFunding afin que les chef·fe·s d’Etats réuni·e·s lors de ce sommet prennent de véritables engagements financiers pour lutter contre les violences sexistes et sexuelles.

Un manque criant de financements pour lutter contre les violences

Cinq ans après la vague #MeToo et de nombreuses mobilisations partout dans le monde, les témoignages continuent de révéler l’ampleur et la nature systémique des violences basées sur le genre. Ces violences touchent particulièrement les personnes subissant des discriminations en raison de leur situation de handicap, de leur situation économique, sociale, administrative, leur origine géographique, leur identité de genre, leur âge, leur couleur de peau, leur orientation sexuelle, leur religion, leur opinion politique.

Le 11 mai, pour les dix ans de la Convention d’Istanbul, 24 ministres européen·ne·s ont signé une tribune afin de rappeler leur attachement à ce texte historique dans la lutte contre les violences à l’égard des femmes. Le 12 mai, Emmanuel Macron a lancé un appel à la mobilisation internationale « car il nous reste beaucoup à faire, y compris en France ». Ces prises de parole politiques sont importantes, mais elles ne sont pas suffisantes : en plus de l’action diplomatique, il est urgent que les États du monde entier augmentent de façon durable et significative les moyens financiers alloués à la lutte contre les violences. En tant que pays co-organisateur du Forum Génération Égalité, la France est doublement attendue sur ce sujet, aussi bien sur son action au niveau national qu’à l’international.

Une campagne d’interpellation mondiale

C’est pourquoi les collectifs Générations Féministes et #NousToutes lancent la campagne #StopTalkingStartFunding. Elle s’articule autour de deux revendications : dédier à minima 0.1% du produit intérieur brut (PIB) de chaque État à la lutte contre les violences sexistes et sexuelles ; et garantir et faciliter l’accès à la justice pour les victimes.

Les deux collectifs invitent les citoyen·ne·s à se rendre sur le site internet de la campagne pour interpeller les chef·fe·s d’Etat du monde entier : stoptalkingstartfunding.org. Le message est clair : pour mettre fin aux violences basées sur le genre, il est temps de mettre de l’argent sur la table. En d’autres termes : “Stop Talking, Start Funding” !

Rendez-vous le 23 juin pour le Tour du monde féministe

La campagne culminera du 23 au 24 juin. A une semaine du Forum Génération Egalité se tiendra le Tour du monde féministe : 24h pour mettre fin aux violences. Des féministes de tous les continents s’uniront pour dénoncer l’inaction des États et exiger plus de moyens pour lutter contre les violences basées sur le genre.

Rejoignez #StopTalkingStartFunding, interpellez dès maintenant votre gouvernement via notre site stoptalkingstartfunding.org et rendez-vous le 23 juin et 24 juin !

Contacts Presse  : stoptalkingstartfunding gmail.com
Tara Mukeku-Cilolo, Chargée de communication Collectif Générations Féministes, +33 7 49 96 37 92
Léonor Guénoun, Collectif #NousToutes, +33 6 61 67 12 38

*Le Collectif Générations Féministes réunit plus de 50 associations françaises aux identités variées, à travers une approche inclusive, intergénérationnelle et intersectionnelle. Solidaire avec les mouvements féministes dans le monde, le Collectif Générations Féministes se mobilise pour que les politiques publiques adoptent une approche féministe au niveau national et international.

#NousToutes est un mouvement français de lutte contre les violences sexistes et sexuelles. En 2019, le collectif a organisé la plus grande mobilisation féministe de l’histoire du pays. Plus de 100 000 personnes ont manifesté contre les violences patriarcales. En 2020, à l’occasion du confinement en France, #NousToutes a formé 100 000 personnes en ligne contre les violences sexuelles.

Cette campagne a été construite à travers des échanges et consultations avec des réseaux et organisations féministes dans les différentes régions du monde.