[MMF] MMF - Semaine de clôture de la 5ème action internationale - 3ème jour

dimanche 18 octobre

Journée de Asie et Océanie dans la semaine de clôture

"Monsieur le Premier ministre ! Qui sait mieux que vous que les indicateurs d’une grave crise de la dette étaient déjà présents au Pakistan bien avant le déclenchement de la pandémie COVID-19 ? Le COVID-19 a simplement servi de détonateur de cette crise et non de sa cause. Après des années d’offensive néo-libérale, le fardeau de la dette pakistanaise est maintenant irrépressible, poussant le pays dans un piège à dette parfait. (…) Nous avons l’intention de vous faire remarquer que les classes ouvrières ont été forcées de supporter le poids de la dette croissante sous la forme de multiples mesures gouvernementales : hausse des prix de l’énergie, inflation, chômage et privatisation des services publics. »

Ce texte fait partie de la lettre ouverte au Premier ministre Imran Khan que le MMM Pakistan, en association avec le Comité pour l’abolition de la dette illicite (CADTM), a publiée aujourd’hui. Les dettes et les contraintes imposées aux pays par des institutions telles que le FMI, la Banque mondiale et d’autres acteurs financiers internationaux empêchent l’investissement dans les politiques publiques sociales et affectent la santé, l’éducation et le transport des populations, en particulier des femmes.

La MMF Pakistan fait partie du mouvement pour l’annulation de la dette dans son pays et, en cette semaine de la 5ème Action Internationale et de la Semaine Mondiale d’Action pour l’Annulation de la Dette, a mené une mobilisation autour de la question. Aujourd’hui encore, la MMF au Pakistan a tenu le séminaire "Luttes féministes : défis et alternatives", avec de jeunes féministes. Pour en savoir plus, consultez le site de la MMF.

Moyen-Orient et Afrique du Nord

Suivez demain sur Youtube de la Marche mondiale des femmes.

Ecoutez notre déclaration de clôture !

Le 17 octobre, nous publierons la déclaration de clôture de la 5ème Action Internationale, avec la participation des sœurs de la Marche Mondiale des Femmes du monde entier.

Aujourd’hui plus que jamais, face à l’escalade autoritaire et réactionnaire du capital, nous apportons nos luttes et nos pratiques concrètes qui transforment, nos nouvelles formes d’action politique conçues à partir d’expériences collectives et la mise en œuvre d’alternatives contre-hégémoniques, de la solidarité et de l’internationalisme populaire.

Nous faisons une émission en direct. Suivez le site web et les réseaux sociaux de la Marche !

7h Amérique centrale / 9h Cuba, Venezuela / 10h Amérique du Sud / 13h Côte d’Ivoire / 14h Portugal, Congo / 15h Genève, Mozambique / 16h Kenya, Palestine, Syrie, Turquie / 17h Iran / 20h Pakistan / 21h Philippines / 24h Nouvelle-Calédonie