[marche-col] #MMFreunioninternationale - Découvrez ce qui s’est passé le 30 octobre lors de la 12e réunion internationale de la MMF

mardi 2 novembre 2021

Découvrez ce qui s’est passé le 30 octobre lors de la 12e réunion internationale de la MMF

C’est à partir de la cosmovision maya que les sœurs du Guatemala ont entamé la session de ce samedi de la 12e rencontre internationale de la Marche mondiale des femmes. Ils ont parlé du symbole de l’oiseau dans le calendrier Tz’kin pour relier toutes les femmes du monde avec force. Ils ont également présenté la musique “Mujer Indígena” (Femmes indigènes), de l’artiste Sara Curruchich, afin de renforcer nos énergies pour continuer à lutter. Ensuite, la session a été clôturée par un mystique de la région Asie-Océanie avec une musique intitulée "Tod Tod Ke Bandhanon Kot" sur la liberté. Les místicas se connectent aux luttes des peuples, à la solidarité, aux valeurs de justice, d’égalité, de liberté et de paix.

La journée a été animée par Vania Martins du Portugal et Mafalda Galdamez du Chili. Après le mysticisme, la synthèse de la journée précédente a été présentée, organisée par Tica Moreno et Alessandra Ceregatti du Brésil. Après cela, il était temps de se diviser en groupes : 1 groupe multilingue (avec des traductions pour l’arabe, l’espagnol, le français et l’anglais), 2 groupes en français, 3 groupes pour l’anglais et 3 pour l’espagnol.

Dans les groupes, les femmes ont réaffirmé la critique de la fragmentation et de l’institutionnalisation des luttes et la nécessité d’actualiser ce débat. Notre proposition de changement relie de nombreuses expériences, et il est très important de renforcer les ponts entre nous. Nous progressons dans la construction de la communication du mouvement, qui est produite en permanence dans les canaux de la MMF, ainsi que dans la création et la production de Capire. Nous devons continuer à construire des processus de formation et de communication collective pour l’action politique féministe, anticapitaliste, antiraciste, visant des alternatives, y compris des alternatives technologiques pour élargir les possibilités d’accès à la technologie. Développer également les ressources pour la production de communications audiovisuelles, notamment de courtes vidéos dans d’autres langues. C’est un défi de renforcer la MMF en tant que mouvement large et massif, avec un agenda international intense, liant le local et le global et la diversité des sujets présents dans notre organisation. Le défi consiste à élargir l’accès et à organiser de nouvelles façons de rechercher la justice linguistique. La solidarité est une pratique et un défi, que nous devons approfondir au niveau international, en soutenant nos sœurs et les peuples en résistance dans le monde entier, dans les territoires militarisés comme le Cabo Delgado et le Sahara occidental et d’autres qui souffrent de la censure et de la dé-démocratisation, comme le Salvador. Nos alliances stratégiques ont été mises en évidence comme un élément fondamental de la construction d’un projet féministe de transformation.

Continuez à suivre la 12e #MMFreunioninternationale dans les pages de la MMF !

Facebook : https://www.facebook.com/worldmarchofwomen
Instagram : https://www.instagram.com/worldmarchofwomen/
Twitter : https://twitter.com/WorldMarchWomen
Web site : www.marchemondiale.org