Marche des fiertés le 21 mai à Saint-Brieuc

Bal des fiertés, place Du Guesclin, dans la continuité de la Marche des fiertés (14h, Parc des Promenades)


Détails sur la marche et les événements parallèles en bas d’appel.

Le Collectif Fiertés Plurielles 2022 organise
la Première Marche des Fiertés costarmoricaine

La Marche des Fiertés est un évènement festif et revendicatif né aux Etats-Unis en 1969 du mouvement de rébellion de personnes LGBT contre une intervention de la police dans le bar gay de Stonewall à New-York.

Au fil des années, le mouvement s’est amplifié et étendu à de nombreux pays, dont la France depuis 1981. Il s’agit hier comme aujourd’hui, ici comme ailleurs, de prendre la rue pour exiger l’égalité des droits et la fin des discriminations lgbtqiphobes.

En Côtes d’Armor, pour la première fois, une Marche des Fiertés est organisée. Nos associations le Planning Familial, Aglaé et Grey Pride ont créé le Collectif FiertésPlurielles 22, qui réunit aujourd’hui d’autres associations, des syndicats (Noustoutes, LDH, The entrance, … Solidaires, CGT, FSU… ) des individu.e.s pour unir les forces et faire entendre les voix des droits LGBTQIA+.

Les violences contre les personnes qui n’entrent pas dans la norme cishéterosexuelle perdurent. La crise sanitaire liée au covid a augmenté l’isolement et les violences intrafamiliales. Dans son rapport annuel de 2021, SOS homophobie fait le constat que la violence n’a pas baissé mais qu’elle s’est déplacée : moins de violence et d’agressions physiques dans la rue, mais une augmentation au sein des familles et une explosion des violences en ligne.

Grâce aux luttes incessantes des personnes concernées et au soutien de leurs allié.e.s, des avancées ont pourtant été conquises. Ainsi, une loi autorisant la PMA pour toutes a enfin été votée en septembre 2021, mais après combien d’années de combat, après combien de marches et de tribunes haineuses de ses adversaires issus de la Manif pour tous ? Et puis, pouvons-nous nous satisfaire d’une loi dite pour la PMA pour toutes alors que les personnes transgenres sont exclues de ce droit ?

Personnes transgenres qui se voient encore et toujours particulièrement stigmatisées, accusées parfois de constituer un lobby dont il faudrait « protéger les enfants », dont les parcours sont, quels que soient les choix de transition, encore bien souvent des parcours de combattant.e.s.

Les thérapies de conversion, pratiques héritées d’un autre âge visant à remettre les personnes LGBTQ dans le « droit chemin » de la cis hétéro norme viennent seulement d’être interdites après les mobilisations militantes, notamment celles du collectif « Rien à guérir ». Même si une loi tarde à les interdire, les chirurgies de « conformation » imposées aux enfants qui naissent intersexes, c’est-à-dire avec une variation des caractéristiques sexuelles sont de plus en plus montrées du doigt et considérées comme des mutilations…

Nous nous réjouissons de ces avancées mais le chemin reste long avant d’en finir avec les préjugés au fondement de la binarité des genres qui clivent les êtres humains en deux catégories et déchirent des vies. Combien de personnes de par le monde encore silencées, si ce n’est agressées voire tuées pour ne pas correspondre à l’impératif d’une pseudo « normalité » ?

Notre diversité est un étendard aux couleurs infinies que nous voulons rendre visible.

Pour toutes les personnes qui sont encore sommées de se taire, de raser les murs,

Pour tous les corps vulnérables, minorés par les rapports de pouvoir, qu’ils soient
validistes, de classe, d’origine, d’âge, de genre,

Nous chanterons la fierté de nos luttes pour l’égalité.

Nous voulons à la suite de la poétesse Audre Lorde :
« Transformer le silence en paroles et en actes ».

Le Planning est au cœur de l’organisation de la première Marche des Fiertés LGBTQIA+ costarmoricaine au sein du collectif Fiertés Plurielles 22 crée pour l’occasion.
L’évènement commence dès 10h par un village des associations sur la place Du Guesclin.
La marche démarre à 14h au Parc des Promenades et sera de retour sur la Place Du Guesclin où sont prévues des animations jusqu’au démarrage du Bal des Fiertés à 19h.
***
Deux ciné-débat sont organisés en parallèle : le 1er le 12 mai à partir de 18h30 aux Korrigans à Guingamp avec la projection de 2 films et des échanges animés par le collectif, le second animé uniquement par le Planning le 17 mai, 20h, autour du film Pride au Club 6 à Saint-Brieuc.