COUP DE CŒUR Centre de ressources : Bad Feminist

mardi 26 mai 2020

Bad Feminist, de Roxane Gay, traduction de Santiago Artozqui, paru en français en 2018 chez Denoël (2014 pour la version originale)

"Je préfère être une mauvaise féministe que ne pas être féministe du tout."
Dans cet essai très riche de références pop et littéraires actuelles, Roxane Gay défend la liberté sexuelle, commente la politique, revendique le droit de faire des choix qui ne sont pas ceux que l’on attendrait d’une enseignante d’écriture et de littérature "féministe", énonce tout haut ce que l’on pense souvent tout bas : il n’y a pas de bonne manière d’être féministe. Et le lire fait un bien fou. Venez vite l’emprunter au Centre de ressources !

Extrait :
"J’ai tellement de convictions à propos de l’égalité des genres, des convictions profondément enracinées en moi, que je subis une grosse pression pour me montrer à la hauteur de certains idéaux. Je suis censée être une bonne féministe qui entreprend et réussit tout. En réalité, e suis une femme, une trentenaire qui se pas pour s’accepter et pour obtenir le moindre prêt. Longtemps je me suis dit que je n’étais pas cette femme – éminemment humaine et imparfaite. J’ai fait des heures supplémentaires pour être autre chose que cette femme, n’importe quoi d’autre, mais c’était épuisant et intenable et plus difficile que de simplement admettre qui je suis."